Découvrir le vignoble de Dijon à Beaune

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Vous êtes de passage en Bourgogne pour visiter la côte ? Pour voir de nouveaux paysages ? Pour déguster les plus grands vins de France ? Pour découvrir les nombreuses spécialités culinaires ?

Offrez-vous une escapade culturelle et culinaire unique composée de 60 km de vignes, de villages et de cités, une aventure gastronomique hors du commun.

Une région accueillante bercée par l’histoire et les paysages Bourguignons

Connue pour ses vignobles, la Bourgogne offre à ses voyageurs 60km d’instants inoubliables. Des vignes à perte de vue, des panoramas d’exceptions et des domaines viticoles à la renommée mondiale.

À 1h40 de Paris en TGV, la Route des Grands Crus vous propose un circuit de découverte organisé autour des neuf communes connues pour la qualité de leurs vins (Aloxe-Corton, Richebourg, Pommard, Nuits-Saint-Georges, Gevrey-Chambertin, Meursault, Puligny-Montrachet, Romanée-Conti). Une occasion unique de vous initier à l’oenologie et ses plus grands secrets.

Aux portes de Dijon, s’étendent les vignes de la Côte de Nuits sur plus de 20 km. Les oenologues amateurs la reconnaissent pour la qualité de ses Grands Crus et de ses Premiers Crus, surnommée aussi « les Champs-Elysées de la Bourgogne ».

Plus au sud, après Ladoix-Serrigny, vous découvrirez des plateaux et des collines, paysages typiques de la tradition bourguignonne, qui composent la Côte de Beaune. À l’intérieur de ces terres, des vins de terroir et de caractères sont réalisés comme le Volnay, le Meursault Premier cru ou encore le Montrachet.

Pour poursuivre votre expédition oenotouristique, renseignez-vous sur le label Vignobles & Découvertes, vous y trouverez les sites incontournables de la Bourgogne.

Un voyage rocambolesque à travers les paysages et les édifices Bourguignons

Outre la Route des Grands Crus, la Bourgogne regorge de sites touristiques, de rues à architecture médiévale, d’édifices et de circuits touristiques.

Sa capitale vous propose tout un circuit de découverte autour de l’histoire des Ducs de Bourgogne. Le Parcours de la Chouette au coeur du centre historique de Dijon compose une ballade authentique parsemée d’architecture médiévale et de maisons à colombages typiques. Le parcours compte 22 étapes qui offrent la possibilité aux plus intrépides de tomber sous le charme de la métropole.

À quelques kilomètres découvrez Beaune et son Hôtel-Dieux. Cet ancien hôpital est l’un des principaux édifices des célèbres Hospices de Beaune. Fondée en 1443 par le chancelier du Duc de Bourgogne, Nicolas Rollin, cette construction de style gothique vous émerveillera grâce à ses toits colorés et son style médiéval.

Sur la Route des Grands Crus, profitez des étendues de verdures, de vignes et de reliefs. Les falaises de Saint-Romain ou les carrières de Comblanchien délivrent des panoramas éblouissants et plus de 150 km de sentiers pour les passionnés de randonnée pédestre. Au-delà de Dijon, au niveau de Santenay la fameuse Véloroute conviendra aux amoureux des deux roues.

Vous en voulez plus ? Pourquoi ne pas parcourir la Route des Grands Crus en petit train, en gyropode, en montgolfière ou à bord d’un hélicoptère ?

L’Imaginarium et le Cassissium à Nuits-Saint-Georges

Pour une immersion totale sur les mystères des vins de Bourgogne et sur les vins effervescents, en famille ou en amis, venez visiter les deux musées emblématiques de Nuits Saint Georges.

L‘Imaginarium, dédié aux vins et vins effervescents (tel que le Crémant de Bourgogne) et le Cassissium, consacré au cassis (symbole culturel de Bourgogne emblématique). Le mélange de ces deux créations façonnera le meilleur Kir de Bourgogne.

Plusieurs activités sont possibles afin de passer du bon temps en famille ou avec des amis.

La Bourgogne regorge de mystères, de délices et d’expédition ! À votre tour de les découvrir !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater !

Plus d'articles

Un élan d’espoir pour l’hôtellerie

L’espoir renaît pour les hôteliers dijonnais, comme l’a dit Charles Lecourieux, Directeur de l’Hôtel deux étoiles Le Thurot « Cela va forcément reprendre ». En dépit de