Un élan d’espoir pour l’hôtellerie

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

L’espoir renaît pour les hôteliers dijonnais, comme l’a dit Charles Lecourieux, Directeur de l’Hôtel deux étoiles Le Thurot « Cela va forcément reprendre ». En dépit de la crise du Covid-19, Charles Lecourieux et Sophie Foglia ont investi dans l’achat d’un hôtel présent dans la capitale de la Bourgogne-Franche-Comté. Touché par la crise, l’établissement se voit ouvrir ses portes à un nouveau type de clientèle, les personnes se déplaçant pour un séjour d’affaires ou pour effectuer une formation. En période de réouverture partielle, l’hôtel affiche ainsi un taux d’occupation de 25%. Les deux restaurateurs en profitent aussi pour rafraîchir la structure. L’hôtel propose dorénavant des planches régionales à déguster dans leurs cours intérieures. De plus, souhaitant se tenir prêt pour la période estivale, le couple en à profiter pour rénover donner un nouvel élan à l’hôtel en concevant deux nouveaux apparts’hôtels !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater !

Plus d'articles

Un élan d’espoir pour l’hôtellerie

L’espoir renaît pour les hôteliers dijonnais, comme l’a dit Charles Lecourieux, Directeur de l’Hôtel deux étoiles Le Thurot « Cela va forcément reprendre ». En dépit de